• Featured entry

Les sources de ROI d’un SIRH

Les sources de ROI d’un SIRH

 

 

Le retour sur investissement provient de 5 facteurs :

1) Quel le coût pour l’entreprise d’exploiter le système actuel et ses processus ?

2) Combien de personnes sont concernées par la solution ?

3) Quelle est la fréquence d’utilisation du système ?

4) Quel est le coût pour mettre en place le SIRH ?

5) Quel est le coût récurrent pour exploiter le SIRH ?

Pour certaines applications comme la gestion des pointages, il est facile de calculer le coût actuel.

 

 

Prenons l’exemple d’une organisation de 250 employés où les relevés de temps sont saisis manuellement soit par les employés soit par leurs managers. Dans des cycles de 8h par jour, il y a jusqu’à 8 pointages entre les entrées/sorties et les pauses. Admettons qu’il faille 2 minutes par employé et par jour pour noter ces pointages sur un relevé papier et ensuite les saisir dans un fichier Excel puis les reporter dans le système de paie. Cela représente 16 mn par jour, soit 3.33% de la durée d’une journée de 8h. Pour 250 employés représentant une masse salariale annuelle de 7’500’000 euros, le temps perdu pour collecter ces pointages correspond à près de 250’000 euros par année !

Il faut prendre en compte les coûts directs (économie réalisée sur les systèmes, réduction des heures supplémentaires, économie sur la masse salariale ou sur les effectifs, …), et les coûts indirects (efficacité, productivité, risques légaux, taux d’erreur, …).