Les 3 clés pour rendre les RH stratégiques

John Spence est l’auteur de plusieurs ouvrages sur le management et reconnu parmi les 100 meilleurs leader d’opinion aux USA. Dans un récent article, il montre comment les entreprises qui réussissent ont pris conscience de l’importance stratégique des RH : leur personnel est l’actif le plus important. Fort d’une grande expérience, il identifie trois choses que les RH peuvent apporter à leur organisation.

Une stratégie de recrutement des talents :

Nombreux sont les directeurs qui reconnaissent que la réussite future de leur entreprise est directement liée au fait de pouvoir dénicher, recruter, développer et retenir les meilleurs talents. Mais pour utiliser l’acquisition de talents comme un avantage stratégique, les RH doivent avoir une vision à 3 ou 5 ans des profils et compétences qui seront nécessaires ce qui veut dire d’être très proche du business et de mieux connaitre les besoins d’une part, et d’autre part de mettre en place un recrutement pour attirer les talents au fur et à mesure des besoins.
Les moyens classiques comme les annonces, les campagnes, la promotion dans des expositions sont nécessaires mais ne suffisent plus. Le recruteur doit être une personne de réseau, comprenant la stratégie de l’entreprise, pour avoir dans son radar les futurs candidats bien avant que le besoin arrive.

Développer la culture d’entreprise :

De plus en plus de dirigeants arrivent à la conclusion que pour conserver le seul avantage concurrentiel décisif et durable est de créer une culture d’innovation continue associée avec un extrême souci du client, délivrée par les meilleurs talents qu’ils ont dans leurs équipes. Une telle culture ne peut pas être imposée depuis le haut. Elle doit être soutenue, vécue, développée, enrichie par l’organisation toute entière. Et une grande responsabilité repose sur les RH. John Spence reconnait que l’administration du personnel, des vacances, de la paie est nécessaire, mais insiste sur le fait que ce n’est pas suffisant. Le rôle des RH est d’instaurer cette culture tellement attendue par les meilleurs talents (c’est le critère numéro 1 de choix de leur futur employeur): un lieu de travail où ils peuvent relever des défis, où leur réussite est récompensée, dans un environnement amusant et agréable, avec des relations amicales entre collègues qui leur témoignent du respect et une authentique reconnaissance pour le travail bien fait. Les RH peuvent utiliser des portails RH comme Adequasys SIRH pour développer cette culture collaborative.

L’art de mesurer :

Selon John Spence, les 3 principaux mots à la mode des cadres de haut niveau et dirigeants qu’il a rencontré récemment sont : « rendre des comptes », « exécuter » et « mentalité de propriétaire ». Cela n’est possible qu’avec un système de mesure de la performance. C’est simple : ce qui est mesurable (et donc rémunéré) est fait. Cela veut dire que chaque employé doit comprendre ce qu’on attend de lui, comment est mesurée sa performance, recevoir la formation nécessaire, et le feedback du management à qui il doit rendre compte de ses résultats attendus. C’est clairement le rôle des RH de mettre en place un système de fixation d’objectif, d’évaluation avec des applications web comme le SIRH d’Adequasys pour donner aux managers et aux employés les outils indispensables au succès durable.