• aside

Faire de l’entretien annuel d’évaluation, un véritable moment de collaboration

80% des entreprises ont recours à  l’entretien annuel d’évaluation

80% des entreprises ont recours à l'entretien annuel d'évaluationRendez-vous souvent incontournable de la fin d’année entre le manager et ses collaborateurs, l’entretien annuel d’évaluation est mis en place pour 8 entreprises sur 10.

C’est l’occasion d’évaluer les compétences de l’employé, d’identifier les points forts, les aspects à améliorer, de fixer les objectifs pour l’année à venir.

85% des managers pensent que l’entretien annuel est utile, mais ne trouvent pas le temps de le préparer. Plus de la moitié des managers craignent de démotiver leur équipe. Il est donc primordial de bien anticiper ce tête-à-tête.

Du côté du collaborateur, c’est aussi une période stressante. Pour lui aussi, la préparation de l’entretien annuel est essentielle. Selon une enquête des « Echos.fr », 30% des entretiens génèrent une baisse significative de la performance. D’où, l’importance de faire de ce moment privilégié, un temps d’échange constructif. Le but étant d’instaurer un climat de confiance pour éviter qu’il ne se transforme en contrainte pour l’une et l’autre des parties. Plus qu’un entretien annuel individuel, cette rencontre devient un véritable entretien de collaboration.

Quelques pistes pour réussir l’entretien annuel d’évaluation :

Pour les RH :

  • organiser des entretiens réguliers dans l’année (évaluations continues)
  • mettre à disposition des managers et des collaborateurs des outils pour simplifier ces entretiens : grille d’auto-évaluation, récapitulatif des objectifs, guide à destination des évaluateurs « réussir son entretien d’évaluation »…

Pour les managers :

  • laisser le collaborateur s’exprimer et faire son propre bilan en tant qu’acteur de l’évaluation
  • mettre en valeur les points forts du salarié
  • lui proposer de monter en compétentes sur ses points faibles, avec un plan de développement et une formation.

Quels outils mettre en place pour faciliter cette étape décisive de l’année RH ?

La fonction d’« évaluation, de gestion des compétences et des carrières » reste l’une des priorités des RH a informatiser. Un logiciel RH aide à rationaliser ce processus en automatisant les tâches chronophages et en supprimant les dizaines de fichiers Excel. Ainsi, le service RH peut facilement organiser des entretiens réguliers dans l’année avec différents niveaux d’évaluations : entretien d’appréciation, entretien professionnel, entretien de carrière, évaluation continue, évaluation à 360°, évaluation des compétences…

Le collaborateur et le manager peuvent préparer leur entretien en amont, depuis leur portail RH en self-service. Pour les guider dans leur démarche, les RH mettent à leur disposition des grilles d’évaluation. Grâce à la GED intégrée à la plate-forme RH, les managers retrouveront des documents-conseils sur « comment formuler les objectifs, les évaluer ou conduire un entretien ». Les RH suivent l’évolution du processus à l’aide d’indicateurs et de tableaux de bord du SIRH. Le système pourra relancer automatiquement les retardataires.

Dans un métier en pleine transformation, les RH deviennent des « Business Partner » et se doivent de fournir des outils pour accompagner les managers et les collaborateurs. Ils sont responsables de l’efficacité de la communication entre l’entreprise et ses employés. L’entretien d’évaluation est une chance : une chance de mieux communiquer avec ses collaborateurs, de mieux les connaître, de mieux les évaluer, de les aider à se développer et aussi d’atteindre les objectifs d’évolution de l’entreprise fixés par la direction générale. Le SIRH, outil de communication RH par excellence leur offre la possibilité de travailler efficacement ensemble.

« Se réunir est un début ; rester ensemble est un progrès ; travailler ensemble est la réussite. » : la célèbre citation d’Henry Ford prend tout son sens lorsque l’on parle de l’entretien annuel d’évaluation.

Pour aller plus loin, découvrez notre business cases « la gestion des entretiens d’évaluations chez Lombard-Odier ».