Un établissement bancaire trouve chaussure à son pied

Un entretien avec la DRH qui, après de nombreuses recherches, a découvert le logiciel SIRH lors d’un salon fin 2011. La période de début d’année est toujours très intense en charge de travail mais elle a quand même voulu lancer son implémentation pour un usage le plus rapide possible.

Pourquoi avez-vous décidé de vous doter d’un logiciel pour gérer les données des collaborateurs et leurs absences ?
Nous utilisions déjà un logiciel pour la gestion de la paie depuis 1997 mais la croissance des équipes, a engendré de nouveaux besoins en matière de gestion des ressources humaines. La solution SIRH d’Adequasys et notre solution de gestion de la paie possèdent une interface standard qui permet de mutualiser les données enregistrées.  Jusqu’à présent nous travaillons sur tableaux Excel pour enregistrer les absences et cela devenait de plus en plus ingérable. Le collaborateur annonçait sa volonté de départ en congé sur une feuille, recevait un visa de son responsable puis la feuille était saisie par notre service.
Les personnes des ressources humaines dépensaient beaucoup de temps à saisir les données. On y consacrait environ une demi-journée par semaine. Ces tâches laborieuses ont très peu de valeur ajoutée RH. Par ailleurs, les probabilités d’erreurs sont plus importantes.
Est-ce que la mise en place de l’outil a été facile ?
Nous avons commencé l’implémentation fin 2011 pour la partie gestion des absences. Il est vrai que cela prend toujours plus de temps que prévu. Nous avons été confrontés à certaines difficultés comme, par exemple, un type d’absence à traiter qui n’était pas prévu en standard par le logiciel RH. Il a fallu par conséquent une phase d’adaptation et paramétrer le logiciel. On peut dire que le logiciel a répondu à 90 % de nos besoins sans aucun changement de paramétrage.  
Nous voudrions que la solution soit opérationnelle en trois mois. Il faut relativiser le temps passé en fonction de la période. En effet, le mois de janvier est le plus chargé de l’année. Au mois de mai, par exemple, nous aurions pu y consacrer beaucoup plus de temps et la solution aurait été mise en place en seulement un mois.  Dès que nous avons découvert l’outil SIRH nous l’avons voulu car il correspondait à nos attentes. C’est pour cela que nous n’avons pas attendu plus longtemps une période plus propice en termes de disponibilité. 
Quelles perspectives avez-vous pour le futur en matière d’utilisation d’outils RH ? 
Nous avions la volonté de nous doter d’un portail RH un jour. Il est évident que la solution intégrée d’Adequasys nous donne une vision concrète des développements futurs. Nous voulons par la suite l’utiliser pour gérer la formation continue et les entretiens annuels. À l’heure actuelle, les modules proposés couvrent plus de fonctionnalités que ce qui nous est nécessaire et nous avons décidé de générer via la plateforme des formulaires dynamiques pour traiter nos besoins actuels. Par ailleurs, la plateforme qui contient toutes les données de nos collaborateurs va nous permettre de mettre en place différents types de suivi des actions entreprises comme par exemple les formations effectuées. La solution apporte un gain de temps qui va nous aider à prendre davantage de recul pour le développement de la stratégie RH.