La gestion de l’absentéisme par les RH

Gestion de l’absentéisme : Comment faites-vous ?

Il est 14:45 ; savez-vous où sont vos collaborateurs ? Et sinon, savez-vous combien ça vous coûte ?

gestion absenteisme adequasys sirh

Selon une récente étude, 78 % des DRH considèrent que l’absentéisme est une préoccupation forte et 93 % confirment que l’absentéisme est une problématique qui coûte cher. L’été est à nos portes et la plupart de vos collaborateurs vont s’empresser de faire leur planification de vacances ; la question ne concerne évidemment pas les congés, mais les absences imprévisibles. Il serait opportun d’en connaitre davantage sur ce fléau qui coûte des milliards aux sociétés  Européennes.

En 2010, les sociétés françaises ont fait face à un taux d’absentéisme de 4 %; vue sous cet angle simplifié, cette statistique ne semble pas vraiment alarmante, mais en réalité ceci représente 8,8 jours d’absence en un an. De plus, ces chiffres sont pour le moins vraiment trompeurs, car il existe une disparité entre les sociétés qui oscillent entre 4,5 jours et 31,5 jours d’absence par collaborateur soit un écart alarmant de 27 jours. Plus en détail, la région Méditerranée (7,4 %), le secteur de la santé (5,8 %) et les sociétés de moins de 250 collaborateurs (4,7 %) détiennent les plus hauts taux d’absentéisme.
La crise d’absentéisme est de toute évidence reliée directement à la situation économique précaire depuis les deux dernières années; d’ailleurs, les sociétés qui font face à des résultats financiers à la baisse connaissent un taux d’absentéisme de 4,4 % supérieur à la moyenne nationale. Pour prouver cette hypothèse, les sociétés qui font face à de meilleures perspectives ou simplement une amélioration de leurs résultats financiers, connaissent un taux d’absentéisme plus faible, soit 3,7 %.

Combien vous coûte l’absentéisme ?

Il est difficile, voire impossible, de répondre à cette question de façon générale, car chaque société a un cout d’opération unique et surtout un système de gestion des absences propres. Des études dans l’industrie tentent de démontrer malgré cet argument que seulement 1 % d’absentéisme équivaut à 1 % de la masse salariale. Il y a quelques années, la fonction publique avait avancé un chiffre : 10 % du budget de l’État servait à payer les absences des fonctionnaires…
L’absentéisme des travailleurs coûte 5,2 milliards d’euros par an aux employeurs belges. En moyenne, un travailleur belge est absent pour cause de maladie 7,3 jours par arrêt maladie et ce chiffre est en augmentation. Une autre étude, conduite au Royaume-Uni en 2009, estime que le coût engendré par une journée d’absence serait de 95 €.
Il existe des solutions qui peuvent permettre d’étudier la fréquence des absences imprévues, et leur durée. Cet indicateur permet d’identifier les personnes concernées, pour pouvoir diminuer considérablement l’absentéisme en intervenant sur les causes. Que ce soit, la formation des collaborateurs, l’aménagement de poste de travail plus ergonomique, les actions de prévention d’accident du travail, ou encore des aménagements d’horaire si la cause est due par exemple à des situations familiales. Un DRH dans l’industrie horlogère nous disait que lorsqu’il détectait un absentéisme imprévu court et fréquent, il rencontrait l’employé et dans 50 % des cas il pouvait trouver une solution pour le réduire.
Chez Adequasys, nous sommes sensibles à trois principes très simples; la communication et l’information, la latitude décisionnelle et le sentiment d’utilité ou sentiment d’appartenance… Ces trois principes peuvent être appliqués facilement et efficacement avec notre outil : Adequasys SIRH. D’abord, l’équipe RH peut se concentrer sur les tâches importantes de communications avec les collaborateurs; les actions répétitives pour leur part qui n’offrent aucune valeur ajoutée sont automatisées (Ex : le processus de demande d’absence, les déclarations d’absences accident/maladie, etc.).  De plus, les allers-retours entre les ressources humaines et les collaborateurs se font par l’intermédiaire d’un self-service sécurisé où les données restent confidentielles.
Finalement, en ayant des outils fonctionnels comme le logiciel RH Adequasys, le DRH et le management peuvent avoir grâce au portail RH et à la business intelligence, des informations clés concernant l’absentéisme. Il peut identifier avec l’outil les services ou fonctions dans lesquels les absences sont anormalement fréquentes. D’autres outils comme la gestion des objectifs ou la gestion des compétences de chaque collaborateur peuvent permettre d’assurer l’affectation au poste qui correspond à son expertise et par le fait même augmenter le sentiment d’appartenance, de motivation et la productivité.