Au pays des RH – Saison 2010, Episode 4 : Julie analyse les temps de travail

Depuis quelques mois, Julie doit gérer les temps de travail. Jusqu’à maintenant, sa tâche consistait à exporter un fichier Excel répertoriant le nombre d’heures travaillées par tous les collaborateurs. Elle utilisait le programme fourni par les fabricants de la pointeuse. Elle devait utiliser l’ordinateur installé près de la pointeuse, exporter le fichier, le copier sur le réseau, et le récupérer ensuite sur son ordinateur. Quand le réseau marchait, que le programme ne boguait pas au moment de l’exportation, l’opération durait ½ heure. 30 minutes passionnantes !

Malheureusement, la majorité du temps, il y avait toujours des imprévus, des erreurs à l’exportation, des problèmes de format…bref, il fallait simplifier ce processus.
Pour Julie, ce travail n’avait pas de valeur ajoutée. Il n’y avait aucune réflexion personnelle, le calcul des temps était automatique. Elle trouvait que cette tâche était ingrate, destinée uniquement à sanctionner les retards ou les absences.
Pourtant, lors d’une formation sur la gestion du stress au sein des ressources humaines, Julie a compris le rapport étroit entre le stress et les retards. Une augmentation généralisée et inhabituelle des retards était souvent synonyme de stress. Julie a alors compris que ces fameux chiffres pouvaient être exploités intelligemment.

Aujourd’hui, le nouveau module de gestion des temps est installé ! Après quelques jours de paramétrages, le SIRH est maintenant lié à la pointeuse ! Plus de transfert, d’exportation, tout est automatisé ! Chaque jour, elle peut suivre l’évolution des retards, les comparer et détecter des anomalies.

Lorsque que tout était géré par la pointeuse, les anomalies étaient parfois détectées seulement à la fin du mois. Une situation plutôt délicate quand le salaire du collaborateur concerné en dépend !
Mais cela fait partie du passé, maintenant tout est contrôlable et paramétrable à partir du logiciel RH.

En parlant de temps, il est déjà 18h30, il ne faudrait quand même pas faire trop d’heures supplémentaires !

Posted in: